Mimaki lance une nouvelle imprimante 3D

Imprimante Mimaki

La société Mimaki Europe, célèbre pour ses imprimantes jet d’encre et systèmes de découpe, se démarque aujourd’hui sur un autre segment : celui de l’impression 3D. En effet, le constructeur vient de lancer une nouvelle machine d’impression 3D personnelle, notamment destinée aux marchés de la PLV et de la signalétique. Commercialisée en partenariat avec la marque Sindoh, fabricant coréen d’imprimantes multifonctions et 3D, le modèle Mimaki 3DFF-222, qui repose sur le dépôt d’un filament fondu (procédé FDM), a été mis au point pour offrir un outil de production et de conception interne. Cette nouvelle imprimante, qui rejoint le modèle 3DUJ-553 au sein du portefeuille d’imprimantes 3D de Mimaki, permet ainsi de fabriquer des gabarits destinés à l’impression directe sur forme, mais également de produire de la signalétique tridimensionnelle.

 

FABRICATION INTERNE DE SIGNALÉTIQUE

Avec ses cartouches de filaments faciles à charger, l’imprimante 3DFF-222 produit des pièces dont les dimensions peuvent atteindre 210 x 200 x 195 mm, et offre un suivi à distance des tirages grâce à une application Mimaki.

« La flexibilité et la facilité d’utilisation sont des caractéristiques majeures de cette nouvelle imprimante 3D personnelle, pensée pour trouver sa place en toute discrétion sur votre bureau. L’imprimante 3D complète également avec harmonie nos solutions pour PLV et signalétique. La 3DFF-222 est capable de produire à faible coût des gabarits d’impression personnalisés. Ces derniers peuvent être employés afin de stabiliser la qualité lors d’une impression directe sur forme à l’aide d’imprimantes UV LED à plat de notre série UJF, déclare Bert Benckhuysen, senior product manager chez Mimaki Europe. Les imprimeurs de PLV et de signalétique gagnent également du temps et de l’argent grâce à une fabrication en interne efficace de signalétique intérieure colorée et attrayante, ainsi que des lettres profilées, d’abord imprimées en 3D, puis décorées à l’aide d’imprimantes à séchage UV Mimaki en mode LD, pour atteindre une qualité d’impression supérieure sur des objets en trois dimensions ».

Imprimante 3D Mimaki

 

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

– Filaments PLA (acide polylactique) : solides et résistants, c’est un matériau plastique écologique dérivé des plantes, à savoir du maïs et de la fécule de pomme de terre.

– Apport en filaments automatique : simplifie l’installation des filaments. Il suffit d’insérer une bobine de filaments dans la cartouche prévue à cet effet et de la placer dans l’unité principale pour que le filament soit automatiquement relié à la buse.

– Découpe automatique des filaments : également possible une fois l’impression terminée.

– Un lit en métal flexible avec une fonction thermostatique intégrée permet une formation stable, de même qu’un retrait aisé du modèle dès qu’il est prêt.

– Assistant de mise à niveau du marbre : mesure automatique de l’écart horizontal de la table et correction pour une formation stable.

– Filtre HEPA (filtre à particules aériennes à haute efficacité) : évite l’émission d’air vicié.

– Les moteurs ont été spécifiquement conçus pour réduire le niveau de bruit en cours de fonctionnement.

– Une caméra et une lumière LED facilitent le suivi à distance depuis une tablette ou un téléphone.

 

Nos
Partenaires